Get Adobe Flash player
GSGillesWeb.jpg

WE des 2 et 3/2 selon Alex et Denis

Samedi

Après un commencement difficile sur cette neige poudreuse, Romain, Simon, Anthony, Laura, Mélisandre et Ambre râlant d’être obligés de devoir se battre avec cette neige, ont commencé à préférer tomber plutôt que de tenir sur les skis (car on est mieux sur un matelas que sur un ring). Au fur et à mesure de la matinée, tout le monde a pris conscience qu’avec un peu de vitesse et une technique adaptée, on arrivait à skier beaucoup plus facilement dans cette neige et même, à pouvoir prendre un peu de plaisir. Pendant ce temps, Yann avait pris les plus aguerris, Charline, Léo, Gaby et Gilles. Après le repas, les conditions climatiques ne s'améliorant pas, le domaine skiable fut restreint et vu la fatigue des jeunes et moins jeunes (la sieste a été bonne Éric ?) ainsi que de la buée accumulée dans les masques de ski, nous avons dû arrêter de skier un peu plus tôt.

Petit conseil pour les jours de neige ou de pluie, le masque ne doit jamais être enlevé, on le met le matin et on l’enlève le soir.

Mais ce n'était pas tout à fait terminé car ils ont tous effectué une séance sur les risques et secours en cas d’avalanche. Bravo à tous pour leur attention, quand ça les intéresse, ils sont assidus.

Dimanche

La journée commence bien, la piste du Colombier est damée et vu l’insistance de Charline pour aller faire du slalom, on prend les piquets. Une fois le tracé de slalom mis en place et les lissages terminés, les jeunes commencent à passer dedans. Mais les premiers passés, étaient en dessous de ce qu’ils m’ont montré par la suite car mettre les skis en travers sur le plat n’est pas ce qui va le plus vite.

Passons, après avoir expliqué cela, le deuxième passage fut beaucoup plus rapide malgré la détérioration de la piste. Puis au fil de la séance ils ont appris une nouvelle technique pour skier dans ce genre de conditions : avalement, même si on s'en fout du nom.

Chloé : Bravo pour tes deux passages malgré les trous, tu as trouvé une souplesse qui te permet de passer dans les piquets, il n’y a plus qu’à t’en rapprocher un peu, voire les taper dans de bonnes conditions.

Ugo : C’est plus facile de passer quand on est au fond des trous, cependant c’est à toi de donner la direction à tes skis plutôt que de se faire conduire. Donc pour cela tu dois absolument tenir ton haut du corps droit en slalom. Un entraînement c’est comme une course donc on pousse au départ, valable pour d’autres personnes.

Léo : De jolis passages, n'oublie pas de te baisser pour faire tenir tes skis dans la neige et absorber les bosses.

Floyd : Des beaux passages où tu laissais travailler le ski ce qui te donnait de la vitesse, moins il y a de ski en travers plus tu iras vite.

Lucas : Tout ou rien. Il faut que tu arrives à trouver de la constance dans tes passages même si tout ne va pas parfaitement bien dans un passage, il faut essayer de se rattraper et pas se laisser sortir, une course c’est 2 manches donc...

Ryan : Alors au niveau vitesse pas mal au niveau technique il manque encore des petits ajustements, la réaction appui du ski ce n’est pas à toi de la faire en sautant mais au ski après un appui (les deux mouvements s’opposent) sinon pas mal tes passages où tu es allé chercher le fond des trous plutôt que de taper dans le bourrelet.

Gaby : De jolis passages, de l’envie, arrête de mettre tes skis en travers si tu veux aller vite.

Charline : tout ne peut pas se passer super bien dans un tracé, d’ailleurs les manches où l’on va le plus vite ne sont pas les plus propres donc accroche toi.

Gilles : que dire sinon que tu as bien compris l’avalement, quelques sorties de piste, à voir juste si c’est le manque d’envie ou au contraire l’engagement que tu y mets. Maintenant il va falloir que tu mettes ton appui de plus en plus tôt  au-dessus de la porte pour ressortir vite.

Et pour finir la matinée et nous creuser le ventre, enfin s’il y en avait encore besoin, nous avons fini par une petite piste noire, la Face. L’après-midi fut court mais intense à faire du bord de piste peu pentu vu le risque avalanche, en essayant de s’arrêter le moins possible ce qui a achevé les jambes de nos jeunes. Et une piste noire encore par pur plaisir sadique.

 

Alex

 

Denis – Dimanche 3/2

Petit entraînement avec les 3 filles ne participant pas aux passages dans le tracé de slalom : Chloé, Mélisandre et Amélie. Bien sûr, nous avons profité de la grosse chute de neige de ces derniers jours pour progresser en neige profonde. Mise en place de l'équilibration, mouvements spécifiques à la neige non damée, repérage des obstacles. Belle progression de l'ensemble des filles, chacune à leur niveau, qui ont bien apprécié l'exercice.

Denis

Recherche

Les derniers articles

Connexion Adhérent



Planning des sorties du Club

<<  Juin 2019  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
       1  2
  3  4  5  6  7  8  9
10111213141516
17181920212223
24252627282930

  Ce site est optimisé pour les navigateurs internet : Internet Explorer 10, Google Chrome, Firefox.

Lire la suite...